Le concours des cidres du CGA 2013

Fin février s’est tenu le Salon de l’Agriculture sur fond de scandale, de viande de cheval et de crise de l’élevage, qui pourrait impacter toute la filière agroalimentaire et par là une bonne part de l’emploi et de la création de richesses en Bretagne.

Loin de ces considérations, ce salon est l’occasion d’organiser de nombreux concours de produits agricoles ou issus de l’agriculture. Le cidre bien sur est de la partie, même s’il est un peu perdu parmi les vins, camemberts, saucissons, huitres, etc. (tout ce qui réjouit le palais et le gosier en fait). La pertinence de ces concours (pour les cidres) a longtemps été contestée car il ne se tient pas exactement au moment de la plénitude des cidres. C’est un peu moins vrai maintenant car la technologie (surtout chez les plus gros producteurs évidemment) permet de conserver les produit dans bonnes conditions.

Les producteurs qui présentent leurs produits à ce concours ont également évolués. Il est loin le temps où la fierté paysanne venait chercher confirmation de l’excellence de son travail. Aujourd’hui c’est le service commercial (une fonction indispensable à la croissance d’une entreprise) qui vient chercher le droit de poser un macaron très vendeur sur son packaging.

Dans ce billet nous examinons uniquement les cidres de Bretagne, réservant l’analyse des résultats du Pommeau et de l’alcool à une prochaine fois.

Les médaille bretonnes aux concours de cidres du CGA 2013

(sous réserve de confirmation)

Cidre AOP* Cornouaille

Médaille d’or : Manoir du Kinkiz, (Cornouaille)

 Cidre fermier** Brut

Médaille de Bronze : Prié & Fils à Pleudihen sur Rance (22)

Médaille de Bronze : Ferme Saint Charles, Plessé (44)

Cidre fermier ½ Sec

Médaille d’Or : Ferme Saint Charles, Plessé (44)

Médaille d’Argent : Château de Lézergué, Ergué Gaberic (Cornouaille)

Médaille d’Argent : Cidres Le Brun, Plovan (Cornouaille)

Médaille de Bronze : Cidre Kerloick à Plestant (22)

 Cidre fermier Doux

Medaille d’or : La maison du cidre, Le Hezio (56)

Médaille d’Argent : Cidrerie Benoit & Bouvier, Lamballe (22)

Cidre de Bretagne IGP brut ***

Médaille d’Or : Cidres Le Brun, Plovan (Cornouaille)

Médaille d’Argent : Val du Rance, Pleudihen (22)

Médaille d’Argent : Cidre Nicol, Surzur (56)

Médaille d’Argent : Cidre Kerisac, Guenrouet (44)

Médaille de Bronze : Château de Lézergué, Ergué Gaberic (Cornouaille)

Cidre de Bretagne IGP ½ Sec

Médaille de Bronze : Cidres Le Brun, Plovan (Cornouaille)

Médaille de Bronze : Cidres Le Brun, Plovan (Cornouaille)

Cidre de Bretagne IGP Doux

Medaille d’or : Cidre Kerisac, Guenrouet (44)

Médaille de Bronze : Cidre Sorre, Plerguer (35)

Médaille de Bronze : Cidre Nicol, Surzur (56)

Cidre artisanal ou de marque Brut****

Médaille d’Argent : Loic Raison, Domagne (35)

Médaille d’Argent : Cidre Nicol, Surzur (56)

Médaille de Bronze : Loic Raison, Domagne (35)

Cidre artisanal ou de marque ½ Sec

Médaille de Bronze : Cidres Kerne, Pouldreuzic (Cornouaille)

Médaille de Bronze : Cidres Kerne, Pouldreuzic (Cornouaille)

Cidre artisanal ou de marque Doux

Medaille d’or : Cidre Kerisac, Guenrouet (44)

Médaille d’Argent : Loic Raison, Domagne (35)

Médaille de Bronze : Val du Rance, Pleudihen (22)

* AOP Cornouaille : Appellation Origine Protégée (remplace désormais l’AOC)

** Cidre fermier : Cidre produit avec les pommes à cidre de l’exploitation.

*** Cidre de Bretagne IGP : (Indication de Provenance Geographique), cidre produit avec des pommes à cidre de la zone cidricole Bretagne (qui s’étend au-delà des limites de la Bretagne administrative)

**** Cidre artisanal ou de marque Brut : Cidre produit avec des pommes d’origines diverses (il doit cependant y avoir une certaine traçabilité)

Ce palmarès, que tout un chacun peut réunir sans trop de difficultés malgré les incohérences du découpage administratif hexagonal, recense 27 médailles distribuées à 14 maisons.

La Cornouaille emporte le Maout (trophée) du plus gros contributeur avec 9 médailles, largement devant les Côtes d’Armor et la Loire Atlantique (5 médailles chacun). Viennent ensuite le Morbihan et l’Ille & Vilaine (4 médailles chacun).

C’est agréable de constater que les Bretons du Sud-Est (Loire atlantique) ne se contentent pas que de Muscadet, Gros-plant, Grolleau et autre vin rouge de pays, ils savent aussi faire du cidre et fort bien, ce palmares le rappelle a nouveau s’il en était besoin.

Le plus gros collectionneur de médaille est Dominique Le Bun de Plovan (4), devant Kerisac, Nicol et Loic Raison (3 médailles chacun). Suivent La Ferme Saint Charles, Le chateau de Lezergue, les cidres Kerne et Val de Rance (2 médailles chacun). Prié, Kerloick, la maison du cidre, Benoit et Bouvier et Sorre ramènent chacun 1 breloque tout comme Le Manoir du Kinkiz, mais là chapeau bas, il s’agit de Cornouaille d’Appellation, an hini beuz (le fameux) dit-on en Bretagne occidentale.

Pendant ce temps, nos amis Normands (Normandie réunie également) ont glané 24 médailles (plus 2 en Poiré), mais ils ont obtenu 6 medailles d’or (contre 5 pour les Bretons). A noter que le score est identique (14) s’agissant des cidres non localisés sur un terroir (fermier et de marque).

En conclusion il faut souligner que les jurys cidre ne sont pas toujours composés de vrais spécialistes des cidres bretons (ce n’est pas évident pour un Cornouaillais de faire le voyage pour 2 ou 3 heures de présence utile). Ces résultats montrent donc que les cidres bretons sont réellement appréciés bien au delà des limites de nos cantons.

En tous cas je vous invite à aller goûter sans délais nos cidres médaillés, en vous mettant à plusieurs, il se pourrait que cela se termine par une discussion animée autour d’un verre.

Concours

 

 

 

 

 

 

 

 

Le concours de cidre © Mark Gleonec 2005

10. mars 2013 par mark
Catégories: Cidre | Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.