Bibliographie (lennadurezh)

Régulièrement sollicité pour conseiller des ouvrages sur le cidre, je fais remarquer mon travail se base en priorité sur des éléments collectés sur le terrain. J’utilise bien sûr des sources écrites et à coté des quelques livres que je possède, j’ai pu consulter un certain nombre d’ouvrages dont certains se réfèrent à des titres et des auteurs plus anciens. On en trouvera ci-dessous la liste, sur le cidre ou sur la Cornouaille.

1588 . Julien Le Paulmier de Grentemesnil – De vino et Pomaceo Libri Duo

Julien Le Paulmier de Grentemesnil (1520-1588).  Médecin protestant, il fuit les persécutions et se retire près de Rouen où il met sa retraite à profit en rédigeant les résultats de ses observations. Grand amateur de cidre, on raconte qu’il y ajoutait des drogues afin de le vendre aux Parisiens sous l’appellation flatteuse d’Élixir. Il échappa au massacre de la Saint-Barthélemy, mais en resta malade. Il s’en remit en attribuant sa guérison au cidre dont il fit ensuite l’apologie dans leDe vino et Pomaceo Libri Duo”, considéré comme le premier traité sur le cidre.

1846 . Pierre-Antoine Poiteau – Pomologie française – Éditions Langlois & Leclercq

1875 . Boutteville & Hauchecome – Le cidre – Éditions Deshaye

1884 . Jules Nanot – Culture du pommier à cidre – Librairie agricole

1892 . Auguste Truelle – Reconnaître les fruits de pressoir – Éditions Garnier

1893 . Anatole Le Braz  – La légende de la mort – Éditions Honoré Champion

Anatole Le Braz (1859- 1926). Originaire de Saint-Servais, ce fut un grand collecteur de contes et légendes qui à force de collecter devint lui-même conteur puis une quasi-légende en Bretagne.

1890 . Power G. – Traité De La Culture Du Pommier – Éditions Oudin

1900 . Frederic Le Guyader – La chanson du cidre – Éditions Callière

Frederic Le Guyader (1824- 1926). Originaire de Brasparts, ce fut un auteur à succès. On lui doit “La chanson du cidre” un recueil joyeux et coloré sur la Cornouaille du XIXe. Bon connaisseur du cidre, son poème “Le meilleur cidre du monde” eut un grand retentissement dans le monde cidricole.

1900 . Louis Le Picaut – Entre deux cidres – Éditions Callière

1905 . J. Crochetelle – Pomologie du Finistère – Union Agricole

Directeur de la station agronomique du Finistère, Crochetelle fut le premier a classer et étudier la collection de fruits à cidre des cornouaillais. Son travail sert encore de référence aujourd’hui.

1922 . J. Crochetelle – Pommes et crus du Finistère – Imprimeries Réunies

1953 . J. Tavernier – Guide pratique de cidrerie fermière – CFCPC

Un ouvrage technique qui fit longtemps référence et à qui on doit une bonne part de la qualité des cidres dans les campagnes.

1959 . Laurie Lee – Cider with Rosie – Hogart Press Ltd

Laurie Lee (1914-1997) raconte son enfance dans la vallée de Slad (Gloucestershire) aux portes du Pays de Galles. Une vie semblable à celle de nos campagnes avec en toile de fond l’omniprésence du verger.

1990 . Robin & De là Torre – Le cidre, la pomme et le calvados – Éditions du Papyrus

1993 . Mark Gleonec – Le guide du cidre de Cornouaille – Éditions du Palemon

1996 . Marie Bruneau & Bertrand Grenier – Pommes & Cidre – Conservatoire du Littoral

1997 . Jan Fleckinger et Jean Michel Boré – pommiers a cidre, variétés de France – Inra-Quae

Jean Fleckinger (1906-1986). Chef de travaux à la station centrale d’amélioration des plantes de Versailles, il mit au point une méthode de description des variétés. Jean Michel Boré a été son assistant avant de poursuivre ses travaux à Angers.

1998 . Louis Élégoët – Istor Breizh – TES Embanner

Il est toujours intéressant de lire l’histoire d’un pays dans la langue de ce pays.

2001 . Joëlle Quaghebeur – La Cornouaille du IXe et XIIe siècles – Société Archéologique du Finistère

Ce livre sort de la brume et des légendes une Cornouaille dont le souffle puissant inspire toujours la Bretagne moderne.

2002. Louis Bertholom – Le rivage du cidre – Éditions Blanc Silex

Le quotidien d’une ferme au bord de l’océan, entre les travaux des champs, les lumières de la dune et le cidre dont le père de Louis Bertholom était un des fameux producteur du canton.

2003 . Teurtrie, Vicq & Coudray – Le cidre – Éditions Jean Paul Glisserot

2003 . Bernard Rio – Le cidre, histoire d’une boisson venue du fond des âges – Éditions Coop Breizh

2005 . Hugues de Maisonneuve – Dix façons de préparer le cidre – Éditions de l’Épure

2007 . Bernard Rio – Petit Traité savant du cidre – Éditions Équinoxe

2007 . Gancel & Treignier – De la pomme au cidre – Editions Ouest France

2009 . François Moinet – Produire et vendre le cidre – Éditions France Agricole

2011 . Emmanuel Giraud – L’amer – Éditions Argol

Trouvé par hasard dans une librairie du centre Rennes, ce petit livre raconte une amertume qui, comme dans le cidre des Cornouaillais, n’a rien de très amer.

 Ceux qui souhaitent aller plus loin peuvent consulter le site des modus de la pomme – www.mordusdelapomme.fr ou des Croqueurs de Pommes – www.croqueur-idf.fr.

Il existe enfin une bibliographie du cidre (près de mille publications décrites, cinquante manuscrits, deux cents titres de périodiques, etc..), que l’on peut commander sur le site www.livresducidre.com

23. septembre 2012 par mark
Catégories: Textes | Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.