Arômes et Saveurs du Cornouaille

Degust2A

Le cidre se déguste comme toutes les boissons que l’homme a inventées, à l’œil il faut juger sa présentation, au nez il faut traquer les mille fragrances de sa nature, en bouche où doit s’exprimer une boisson, il faut en apprécier la force et l’équilibre des saveurs.

L‘œil : Couleur et effervescence

Le Cornouaille AOP peut être doré, orangé et même au rouge-orangé suivant mélange de variétés utilisées. Il produit un bel effet de mousse au moment du service qui s’estompe en quelques secondes. Il est toujours limpide et quelquefois brillant avec des bulles fines aux douces ondulations.

7sistr BD

Le nez : arômes de fruits et d’épices.

La complexité aromatique est essentielle aux cidres de caractère. Ils développent des arômes expressifs, différents de ceux d’un fruit ou d’une fleur, qu’il faut aller « chercher » dans le verre. Le Cornouaille AOP est généralement fruité avec des notes florales, des fragrances végétales et des senteurs d’épices.

En pratique, l’appréciation olfactive s’effectue en deux temps : Le 1er nez s’appréciera quelques instants après le service, sans avoir remué le verre. Le 2ème nez se jugera après avoir aéré le cidre en le faisant tourner délicatement quelques secondes dans le verre. 

RDARoue des arômes du cidre©MarkGleonec2013

La bouche : Équilibre des forces et des saveurs

Le goût d’un cidre est un équilibre de saveurs (sucrées, amères et acidulées) et d’arômes. L’alcool intensifie la perception de l’amertume et des arômes tandis que l’effervescence crée le relief entre ces différents éléments. Le Cornouaille AOP est un demi-sec savoureux, à l’équilibre doucement amertumé

L’impression spontanée que produit un cidre, indique la saveur dominante, puis toutes les saveurs présentes s’expriment et se combinent aux arômes. La fraîcheur, la structure et la richesse peuvent alors être appréciées. Enfin la persistance des sensations construit le souvenir de la dégustation.

SaveursBalance des saveurs du cidre©MarkGleonec2013

Impression générale

Entre promesses de l’œil et du nez, attaque, équilibre, longueur en bouche et persistance, le Cornouaille AOP accompagne à merveille la table gourmande et donne à celui qui le déguste le meilleur d’un terroir où il fait bon vivre.

Arabat evañ re, fall eo evit ar Yec’hed (L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération)

Un commentaire

  1. Ping : l’AOP Cornouaille a 20 ans. – macgleoblog

Laisser un commentaire

Les champs obligatoires sont indiqués avec *